Daniel Thiery

Escragnolles. Histoire 1562-1819

 

E S C R A G N O L L E S

 

1562 – 1819

 

Daniel THIERY

 

L’histoire d’Escragnolles est largement documentée pour les périodes préhistorique et protohistorique. La richesse de ce patrimoine a fait l’objet de plusieurs publications et continue à intéresser les chercheurs. En ce qui concerne la période historique, il n’existe aucune étude et les quelques informations sont succinctes, éparses et parfois contradictoires.

 

On sait qu’Escragnolles fut inhabité depuis la fin du Moyen Age, puis repeuplé en 1562 par les habitants de Mons. On cite un acte d’habitation que personne n’a encore produit. On connaît également la famille de Robert que quelques généalogistes ont étudié. Cette famille aurait édifié le château et l’église Saint-Clair. La chapelle Saint-Martin pose également la question de son origine. Elle est qualifiée de romane ou du XVIe siècle.

 

Pour tenter d’y voir plus clair, nous avons consulté les archives de la commune déposées aux archives départementales, ainsi que celles de la famille de Robert. Les deux fonds sont bien représentés, essentiellement à partir du XVIIe siècle, mais permettent néanmoins une connaissance des siècles précédents. C’est ainsi que nous avons pu esquisser la vie et l’activité qui régnaient lors de la période où Escragnolles était « inhabité ». Une trame continue a pu alors se développer depuis le XIIe siècle.

 

L’acte d’habitation de 1562 a été déterminant pour connaître les conditions du bail et les familles fondatrices. Nous avons pu suivre l’évolution de ces familles grâce à plusieurs cadastres de 1698 à 1819. C’est ce dernier qui a servi de terme à cette étude, prolongé cependant jusqu’au début du XXe siècle par les statistiques de population.

 

1819 est non seulement la date du cadastre napoléonien, mais correspond également à l’achèvement du développement de la commune telle qu’elle apparaît encore aujourd’hui. Bien sûr, il y aura par la suite des aménagements, des améliorations, mais sans transformer l’héritage construit depuis 1562 et abouti en 1819.

 

Ces familles d’Escragnolles, venues de Mons, ont façonné un terroir comme leurs arrières grands-parents l’avaient fait à Mons depuis 1468. Venues de Ligurie, leur ténacité au travail de la terre a pu faire refleurir les arbres fruitiers et épanouir les grains de blé.