Daniel Thiery

Introduction Histoire peuplement et lieux de culte

 

Introduction

 

Cadre de l'étude

 

Carte localisation

 

Situation des deux cantons dans le département 

Carte communes

Les communes dans les anciens diocèses de Gap et d’Embrun

 

Tenter de reconstituer l’histoire du peuplement et des lieux de culte de 24 communes de Haute-Provence est une tâche ardue. La difficulté majeure provient des sources d’informations. Il en existe, mais fragmentaires ou incomplètes parce que dirigées vers un seul objet. Il n’existe pas de synthèses permettant d’avoir une vision exhaustive des réalités. Quand par exemple, un château est cité au XIe siècle, on ne sait sous quelle apparence ni parfois où il est situé. Il en est de même des villages, on ne connaît rien de leur organisation ni de la façon dont les maisons sont édifiées. Quand est citée une église, on apprend seulement son existence et parfois à qui elle est dédiée, mais sans plus. On ne possède que très tardivement des dénombrements de la population, mais on ne sait rien des personnes elles-mêmes, de leur manière de vivre. Il faut donc avoir recours à ce que l’histoire et l’archéologie nous enseignent en d’autres lieux pour cerner la vie réelle.

 

Au-delà des évènements historiques dont la fastidieuse énumération des guerres, massacres, parfois entrecoupée de paix et de prospérité, nous voulons mettre l’accent sur l’organisation du terroir, sur la faculté des hommes et des femmes à survivre. Ce n’est que par bribes que cette vie se révèle, par d’infimes indices qu’il faut décrypter.

 

Dans une première partie, seront retracées à grands traits, du VIIIe siècle à nos jours, les grandes étapes historiques. Nous nous intéresserons essentiellement, sans nous attarder aux dates et à tous les évènements survenus, à la condition des hommes, à leur habitation et leur alimentation, à leur organisation sociale et religieuse.

 

La deuxième partie reprendra l’histoire et la description du terroir de chaque commune pour en cerner les originalités et spécificités. Elle sera divisée en trois chapitres basés sur les entités géographiques : les communes du bord de Durance, celles du bassin de Turriers-Gigors et enfin celles des vallées Sasse-Grand Vallon.

 

Tout au long de l’ouvrage nous exposerons les données déjà connues, nous y ajouterons le résultat de nos propres recherches documentaires, mais également nous formulerons des hypothèses pouvant servir de bases à de nouvelles orientations susceptibles d’élargir le champ de nos connaissances et de notre vision du passé historique. Plus ou moins bien étayées, ces nouvelles pistes demandent à être affinées et complétées, peut-être rejetées, sachant que rien n’est définitif ni acquis avec certitude.